Le Triolet : L’HEURE DE PINOCHIO.


CADRE_Heure-de-Pinochio

L’heure de Pinochio

Heure d’hiver interminable
Tu t’estompes doucettement
En février c’est agréable
Heure d’hiver interminable
Comme Pinochio le coupable
tu t’allonges très sûrement
Heure d’hiver interminable
Tu t’estompes doucettement

Comme le bœuf quitter l’étable
je veux cela très goulûment
Me promener c’est ineffable
Comme le bœuf quitter l’étable
Vivre un bonheur fort enviable
Cheveux aux vents, autre agrément
Comme le bœuf quitter l’étable
je veux cela très goulûment

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s