Schaltinienne : AU PHARE DE CHASSIRON


65_SCHALTINIENNE_Au phare de Chassiron___eee

Au phare de Chassiron

Je chéris en mon cœur le moment ou la côte
Voit se lever au ciel un soleil glorieux.
Un rose rougeoyant s’impose audacieux
Habillant l’alentour en folle redingote.

Je suis émerveillé ; en troquant leurs couleurs
L’océan, les oiseaux et le vert qui barbotte
Forment un étrange bal de bien douces candeurs

Qui n’a plus de jugeote au phare de Chassiron,
Serait-ce la nature ou cet air sauvageon ?

Ou moi qui m’abandonne à ces tons cafouilleurs ?

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s