LE RONDEAU REDOUBLÉ, dit PARFAIT___Quand une rose s’ouvre


197_RONDEAU REDOUBLÉ_Quand-une-rose-s'ouvreQuand une rose s’ouvre.

Quand une rose s’ouvre aux doux bras d’une mère,

Vacillant de bien-être au souffle de douceur

De la vie au regard d’azur bleu qui libère.

Oh la belle saison au vrai goût de bonheur !

C’est un âge béni qui donne la faveur

D’un mirifique amour, comme un ciel sans mystère

De l’enfant offert là dans sa douce fraîcheur

Quand une rose s’ouvre aux doux bras d’une mère.

Il n’est d’odeur si douce ornant une brassière

Que la fleur gazouillant dans le bras cajoleur,

La berçant tendrement comme une primevère

Vacillant de bien-être au souffle de douceur.

Si le phénix reçoit un œil admirateur,

Combien plus merveilleux, la ressemblance au père

Ressort sur une lèvre ou sur un front rêveur

De la vie au regard d’azur bleu qui libère.

Le temps suspend son vol l’heure se fait lumière,

Le cercle de famille à l’oeil admirateur

Ne cesse de louer d’oser la surenchère.

Oh la belle saison au vrai goût de bonheur !

Alors n’attendons plus, pour donner notre coeur

À l’auteur du vivant sur notre belle sphère.

Il prouva son amour en donnant pour Sauveur

Jésus qui nous fait don, de bien plus que sur terre

Quand une rose s’ouvre…

Pierre MICHEL

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s