Le Rondeau Parfait : L’AMOUR DIVIN


100_LE RONDEAU PARFAI_ Des traces de pas sur le sable___eee

L’ Amour divin
Des traces de pas sur le sable…
L’empreinte d’un corps sous l’effort
D’un fardeau lourd, abominable,
Le terrassant dans ce décor.

Le fils de Dieu souffrit à tort
Sur cette route détestable,
Il y laissa dans l’inconfort
Des traces de pas sur le sable.

C’était un coeur très charitable
Qui voulait nous mener au port
Il laissa donc dans une étable
L’empreinte d’un corps sous l’effort

Il m’avait vu, j’étais en tort,
Rongé, détruit, faute insolvable
Anéanti sans réconfort
D’un fardeau lourd, abominable.

Dans son amour tant insondable
Il me pardonne et me rend fort.
Payant l’erreur combien blâmable
Le terrassant dans ce décor.

C’est le bonheur divin transport
Qui, de ce jour, me rend comptable
De ses bienfaits de son support
Il est vivant c’est constatable,
Des traces de pas.

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s