Poésie classique sonnet Français : LA GRÂCE


130_-SONNET-français_-La-Grâce.

La grâce

J’ai bien perçu le son de l’incrédulité
Mais aussi tout le bruit du rejet athéiste,
Mon oreille a saisi l’évolutionniste
Et de même le non de l’amoralité.

Puis la voix de mon Dieu disant sa vérité
Par les cris du soleil, sa balade optimiste
Et la nature aux chants, joués par l’organiste
De la vie en puissance en authenticité,

Annonçant aux humains le pardon l’espérance,
Un retour à la paix vers le Dieu de clémence.
Mais il fallu payer, le lourd prix du péché.

Sur les bleus infinis des cieux, de l’étendue,
Cloué sur une croix, sanglant fut attaché
Jésus, écrivant là ton pardon grâce indue!

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s