137_SONNET FRANÇAIS_ Psaume Premier adapté en Sonnet.


137_SONNET FRANÇAIS_ Psaume premier adapté en Sonnet.

Psaume premier
Adapté en sonnet français

Si tu veux le bonheur, du méchant fuis la route
Et ne t’arrêtes pas au sentier du pécheur.
Ne t’assieds ni ne suis le compagnon moqueur
Mets en Dieu ton plaisir et ne crains la déroute.

Tel l’arbre auprès de l’eau la chaleur ne redoute,
Il donne un vert feuillage un beau fruit de valeur.
Ainsi, l’homme qui croit au puissant créateur
Voit tout lui réussir car il marche sans doute

Il n’en est pas ainsi du fourbe et du méchant
Ils ne résistent pas et vont en trébuchant
Ils sont comme la paille et le vent les dissipe

Au jour du jugement ensemble ils périront,
Mais pour les vrais croyants, fidèle à son principe,
L’éternité, la paix, tous les couronneront

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s