POÉSIE CLASSIQUE_SONNET POLAIRE_ Du Do au Si.


179-sonnet_polaire_-du-do-au-si_____

Du Do au si

Oh tends l’oreille et vois twister si follement
A petits pas ténus sur toute la portée.
Le do pesant, bien rond, à la forme empâtée
En sa suite six sons s’activent vivement.

En crédule absolu le si tout en haut siffle
Sur Paris et sa mise en bouteille, qui gifle
L’obscur douteur toujours invétéré jaseur.

Du ré courant au la qui flotte ou qui voltige
Dans une sarabande à donner le vertige,
Heureuses de servir un air vif accrocheur

Qui plante dans les cœurs pour notre amusement
Un refrain séducteur, la balade chantée
Qui bouleverse l’âme et l’emporte exaltée…
Rêve fleur bleue avide, offert facilement.

Pierre MICHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s