POÉSIE CLASSIQUE_LE SONNET À REBOURS : Les phares bretons


Les phares bretons

Ils ont le pied marin campé en mer d’Iroise

Géants de la Bretagne ils sont fidèlement

Sentinelle clémente à tout bateau qui croise

Le Nividic en tête et plus loin la Jument

Ainsi que le Créac’h se dressent en cerbère

Dans ces endroits spumeux et de mer en colère

Mais il en est combien tout aussi merveilleux

Plantés de-ci de-là, d’allure magnifique.

Ils sauvent le marin du piège maléfique

Caché sous les embruns, les pics rocailleux.

Il en est encore un au nom si chatouilleux

C’est le Petit-Minou tendrement poétique

De Brest il ouvre ainsi la rade sympathique.

D’Armor en Bigouden ils sont fils orgueilleux.

Pierre MICHEL

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s