SONNET A REFRAIN © _Voler plus haut


 

Voler plus  haut.

C’est mon cœur assoupi qui s’éveille en chantant

Quand la fenêtre s’ouvre, au soleil qui rayonne,

Et notre vie apporte un bonheur  qui se donne

Sous un azur serein  au reflet éclatant,

C’est mon cœur assoupi qui s’éveille en chantant.

 

Pour l’homme intéressé, curieux, persistant

S’ouvre alors le rébus à l’esprit qui bouillonne

Je découvre des yeux qu’un monde s’abandonne

A la  sagacité face au déconcertant

Pour l’homme intéressé, curieux, persistant.

 

A qui sonde les cieux et les années-lumière,

S’il découvre le ciel, plus s’enfonce en l’ornière

D’un monde sans confins n’offrant que l’infini,

A qui sonde les cieux et les années-lumière.

 

Vouloir aller sur Mars est bien une gageure.

Dieu, des bornes a fait aux humains pour demeure,

C’est la terre en splendeur, notre habitat fini.

Vouloir aller sur Mars est bien une gageure.

 

Pierre MICHEL

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s