SONNET A REFRAIN © _Au long de la rivière


203_SONNET-A-REFRAIN-©

Au long de la rivière

Au long de la rivière et son petit chemin

J’aime flâner le soir mon esprit à l’écoute

Des formes et des bruits de la faune en déroute

Ou sondant l’herbe haute un bâton à la main

Au long de la rivière et son petit chemin

 

Quand par les soirs d’été s’exhale le jasmin

Inondant l’alentour dont le ciel est  la voûte

Là, chouette et hulotte ont un terrain de joute

Ce coin est enchanté je m’y sens châtelain

Quand par les soirs d’été s’exhale le jasmin

 

Pour moi ces souvenirs sont une mélodie

Quand sous le poids  des ans tout n’est plus rhapsodie

Par l’accorte fragrance en ces beaux jours  heureux

Pour moi ces souvenirs sont une mélodie

 

Nul ne peut arrêter l’horloge qui chantonne

Ni l’orage tarir par frayeur quand il tonne

Mais reste en souvenir ces temps si savoureux

Nul ne peut arrêter l’horloge qui chantonne

Pierre MICHEL

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s