SONNET A REFRAIN © _Les Vacances


 

Les vacances

Tant sont beaux les plaisirs du sable et puis de l’eau

Quand au petit matin le ressac nous réveille

L’air vif sous les sapins est comme une corbeille

D’ivresse que l’enfant en devient un moineau

Tant sont beaux les plaisirs du sable et puis de l’eau

 

On a bien remisé ménage et gros plumeau

La vie ainsi revêt son côté bienveillance

Qui nous permet alors un regain de romance

Et  le vent de la mer fourbit le nid d’oiseau

On a bien remisé ménage et gros plumeau

 

On trouve enfin le temps pour aller à la pêche

Ou bien la promenade en bateau qui l’empêche ?

Et encore rêver avec un bon bouquin

On trouve enfin le temps pour aller à la pêche

 

Si le corps n’est vêtu que de l’indispensable

Pour glaner le soleil, il brûle le coquin

Qui ne s’est protégé de Ra l’abominable

Si le corps n’est vêtu que de l’indispensable

Pierre MICHEL

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s